mardi 7 novembre 2017

Choisir une machine à coudre électronique

Me voilà probablement à un tournant de ma vie de couturière amatrice. J'ai décidé de passer à "la gamme supérieure" et de remplacer ma fidèle Silvercrest. Je deviens paresseuse je crois, j'ai envie de me faciliter la vie, je rêve de boutonnières automatiques, de couture plus silencieuse, de propreté et régularité des points...
Je vous faire part de mes recherches si jamais cela peux servir à quelqu'un, car certains arguments sont importants et je ne les ai trouvés qu'en me déplaçant en boutique (sur Paris) ou en passant des coups de fils (rascol, stecker).

Mes critères de choix:


Je veux une machine électronique pour un budget entre 500 et 600€ approx pour pouvoir coudre des vêtements (donc autant du tout fin pour des blouses que de l'épaisseur pour du jean ou du manteau). Je compte l'utiliser maximum 8h par semaine réparti sur plusieurs jours.

Ma pré-sélection :


Voici les machines que j'ai repéré et les avis que j'ai recueilli à leur sujet (via mon post IG @baboulasanta): la Brother innovis 55, la Janome Jean and Stretch 8077, la Pfaff Passeport 2.0., la Bernette B38

Elles ont TOUTES: le point d'arrêt automatique (fin de la couture avec un nœud), le choix de position aiguille haute ou basse en fin de couture, le variateur de vitesse  (qui permet aussi de coudre sans pédale), la marche arrière, la tension du fil supérieure réglable manuellement (oui, pour avoir la tension du fil sup réglable automatiquement il faut un budget min de 800€), la bobine horizontale et visible derrière un cache transparent, l'insère-fil automatique, le bras libre, plusieurs points de broderie.

  • BROTHER Innovis 55  (ou 55FE)

 

Parmi les Brother électronique celle-ci est la 1ère à intégrer un alphabet! c'est le détail qui m'a attiré le plus. Cette machine n'étant quand même pas une brodeuse, il va de soi qu'il s'agit d'un alphabet basique dont on ne pourra pas régler la hauteur ni largeur des lettres. Une utilisatrice IG m'a commenté que les lettres avaient tendance à se décaler parfois. Bref, il ne faut pas baser son choix sur cette seule caractéristique. Certaines utilisatrices Brother ont fait part de pb de réglages de tension du fil ce qui n'a pas tendance à me rassurer non plus.
Deux revendeurs m'ont averti d'un début de baisse de qualité sur les Brother. C'est très récent a priori. Elle coûte dans les 600€ approx.

Personnellement, je me dis que s'il faut faire abstraction de l'alphabet alors autant choisir les *NV 10, 20 ou 30 moins onéreuses, ou alors se tourner vers les suivantes de ma liste... (*NV=innovis)

  • PFAFF Passeport 2.0 et 3.0





La passeport 2.0 est celle en noir, la 3.0 la toute blanche. La seule différence entre ces deux machines: la 3.0 possède un coupe fil automatique intégré (probablement plus utile aux quilteuses qu'à moi). La 2 coûte dans les 500€, la 3 dans les 600€.
Personnellement, je n'aime pas du tout le look de la passeport 2.0 mais cela importe peu.
L'avantage de ces modèles: ce sont les 1ères machines de la gamme PFAFF a intégrer le système IDT, c'est à dire un double entrainement intégré à la machine. "Intégré" signifie que quelque soit le pied presseur que vous voudrez utiliser vous aurez le choix d'activer la griffe supérieure de l'IDT qui viendra entrainer votre tissu par le dessus. A priori ce système, si j'ai bien compris, facilite l'entrainement des tissus compliqués si vous cousez des épaisseurs, ou bien des tissus difficiles comme du minky, du velours, mais il permettra aussi sur des tissus plus fins d'éviter tout décalage en fin de couture pour que rayures et carreaux matchent parfaitement.
Pas de panique, lorsque ce système n'est pas intégré à une machine, il est possible d'acheter un pied presseur à double-entrainement qui ressemble à ça: 
MAIS comme vous le voyez sur cette photo, ce pied "rapporté" est un pied universel, donc si votre machine n'a pas l'IDT et que vous achetez ce pied en option, vous ne pourrez pas avoir le double entrainement avec le pied zip pour coudre un zip, par exemple.

Autre caractéristique de la passeport 2.0, son poids: 6,3 Kg! Pfaff la revendique comme une machine facile à transporter/déplacer et c'est irréfutable. Par contre moi je m'interroge sur cet écart de poids entre la pfaff à 6kg et ses concurrentes qui font dans les 8kg . Ou est passé la différence? dans mon métier (industrie auto), les économies de masse je connais, cela passe par : le choix de l'aluminium si possible (mais c'est cher donc peu fréquent), la diminution des épaisseurs pour les pièces en acier, et le passage au plastique. Alors j'avoue que j'aimerais beaucoup que Pfaff communique sur ce point pour nous rassurer: comment considérer cette machine comme robuste avec un poids si light? je n'ai pas la réponse donc je doute donc j'ai tendance à fuir.

A signaler: elle ne garde pas en mémoire le dernier point utilisé, donc si vous éteignez votre machine alors que vous n'avez pas terminé votre couture, attention de noter votre réglage de point! Elle n'a pas d'alphabet non plus.

Plusieurs utilisatrices IG m'ont commenté en être très contentes, elles m'ont cité les qualités suivantes : précise, robuste, simple à utiliser, à l'aise avec les épaisseurs grâce à l'IDT (manteau laine, jean épais, ouate épaisse), à l'aise avec le jersey. Une utilisatrice du modèle ambition 1 et une autre du modèle ambition 2 m'ont fait part de soucis de qualité du fil, leur machines n'acceptant que de la très bonne qualité de fil (genre guterman). On me dit aussi que passé 3 ans une révision semble nécessaire. Je pense à ce sujet, que quelque soit la machine, il faut savoir soi-même régulièrement (une fois par saison pour une utilisation comme la mienne?)faire les gestes de base: démonter, dépoussiérer, huiler.

  • JANOME Jean and Stretch DC 8077




Et voici la miss Janome, 7.7kg. A l'unanimité la marque Janome est réputée robuste et ce n'est pas un hasard, Janome maîtrise la fabrication de ses machines de A à Z ce qui lui permet de proposer "les yeux fermés" une garantie de 5 ans.

Celle-ci semble bien avaler les épaisseurs (avec l'aiguille qui va bien of course!) et probablement bien les plus fines (avec réglage de tension de fil voire de pression du pied presseur).
Son secret, son petit plus pour coudre le stretch? hormis les points classiques pour la couture du stretch cette janome a sous la manche un point spécial récupéré du savoir faire Elna (Janome a racheté Elna, Elna étant une top marque idem que Bernina), c'est le point numéro 12, je crois que c'est la "botte secrète" pour coudre une encolure :-p


Ce qui m'a beaucoup plu suite à ma visite en boutique c'est: le service proposé. 5 ans de garantie, 1 révision par an offerte durant ces 5 ans, et autant de cours de couture que nécessaires pour apprendre à la maitriser. Me voilà rassurée et accompagnée. Elle coûte dans les 500€.

Les points qui me déçoivent: elle ne dispose apparemment pas du réglage de pression du pied presseur, même pas en dévissant le capot... et peu de points de broderie et... pas d'alphabet.

BERNETTE 38


Cette MAC m'a l'air assez récente, j'ai l'impression qu'elle n'est sur le marché que depuis cet été 2017 car les avis sont assez récents, peu nombreux mais tous positifs. J'en ai trouvé sur Rascol et sur IG. Une utilisatrice qui l'a depuis 5 mois me dit qu'elle l'a utilisé sans problème sur du cuir, du denim, de la laine et de la soie, une autre a testé avec succès de la viscose et du rayon.
Je suis admirative de toutes es options qu'elle a de plus que la Janome: 67 points décoratifs, 3 alphabets, livrée avec sa valise rigide mais aussi l'extension de table, et pas mal de pieds presseurs différents.
Petite remarque, en général s'il est indiqué 3 alphabets pour un machine j'ai remarqué que cela inclu l'alphabet latin (vérifier s'il y a majuscules et minuscules ou que des majuscules), plus un alphabet dédié aux accents et lettres spéciales (les é, ç, à etc) + un alphabet cyrillique donc ne pas confondre: 3 alphabets ne veut pas dire 3 polices différentes.
Petit inconvénient: il faut acheter des canettes spécifiques B37/B38 et pas sûr que les pieds universels lui conviennent mais il existe des kits de 10 pieds presseurs B37/B38 pour 100€ approx sur le net. Ceci dit comme elle est déjà livrée avec les pieds les plus importants, je ne suis pas sûre d'avoir besoin des autres tout de suite 
Autre avantage: elle a le coupe-fil automatique (et manuel) que n'ont pas les autres.
Elle coûte dans les 650€ avec 2 ans de garantie.

Les machines que j'ai écarté de ma liste:


- les SINGER en général, marque qui surfe encore sur son ancien succès, je ne veux vraiment pas investir dans cette marque pour ma 2ème machine.

- la BROTHER FS40, je pense que c'est plutôt une bonne machine à recommander pour une "1ère machine", elle aussi ne garde pas le dernier point utilisé en mémoire et attention elle n'est pas assez robuste pour un usage intensif. Je cherche plus de robustesse.

- la Carina 291875: difficile de comprendre d'où vient cette machine? une rumeur la décrit comme sous-marque de Singer ce qui me fera fuir tant que je n'en saurais pas plus. Pourtant ses fonctionnalités sont très proches de celles de la Brother NV55! elle possède un alphabet également.

Celles que je veux étudier:

- Janome stecker-exclusive-édition: carrément plus intéressante, sur le papier, que la 8077! bien plus d'accessoires dont un pied double entrainement inclus et bien plus de points de broderie :) mais pas d'alphabet => la Bernette B38 m'attire plus

Pour info Stecker (super site belge de vente de MAC) vend 75% de MAC en France alors ils ont adapté leur service de livraison pour faciliter les A/R des MAC lors des ventes ou des intervention sous-garantie (c'est ce qu'ils m'ont affirmé en tous cas!)



---FIN---

Si mon article a pu vous donner quelques infos complémentaires sur ces machines alors j'en suis heureuse. Je compte faire mon choix puis acheter ma machine au salon de la création et du savoir-faire 2017, je suis sûre qu'il y aura des offres intéressantes :)



4 commentaires:

  1. Bonjour, je suis moi aussi à la recherche d'une MAC, avec les mêmes critères que les vôtres et après avoir été très déçue par ma dernière Singer (Tradition 2273) qui n'a duré que 4 ans. Ma 1ère Singer (Prima) a 20 ans et fonctionne encore. Je vous remercie pour votre article très intéressant et instructif qui m'a confortée dans les modèles à considérer et ceux à écarter, après de multiples recherches sur le net et un échange d'emails avec Rascol. Aussi j'aimerais savoir si vous avez acheté votre MAC et quel modèle vous avez retenu. Merci d'avance et bonne journée. Florence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Florence pour ton commentaire, ravie d'avoir pu t'aider un peu.
      Oui j'ai acheté ma MAC. C'est en allant visiter la boutique Janome que j'ai réalisé que la jean and stretch ne me comblerais pas car j'avais vraiment envie de l'alphabet.
      J'ai flashé sur la Janome S3, la 1ère de la gamme à le posséder. J'ai attendu spécialement le salon création et savoir faire d'octobre dernier pour l'acheter car le salon est l'occasion de remises intéressantes. J'ai qd mm dû bien augmenter mon budget de départ.
      Je ne regrette pas mon choix, j'utilise bcp l'alphabet. J'ai beaucoup hésité avec la bernette mais le fait d'acheter la MAC ds une boutique "physique" m'a rassuré pour le SAV.

      Supprimer
  2. Bonjour Babou et merci pour ta réponse. Je voulais te dire que j'ai moi aussi acheté la Janome Skyline S3, dans une boutique "physique", après avoir également essayé une Husqvarna et une Pfaff. Je ne l'ai pas encore essayée chez moi mais ai été vraiment conquise en magasin. Je voulais aussi savoir (puisqu'on a maintenant la même machine !) si tu utilisais la pédale ou pas (je pose la question car jusqu'à ce jour, je n'ai eu que des machines mécaniques avec pédale).
    Merci d'avance pour ta réponse et très bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo pour na nouvelle aquisition! :) figures-toi que je continues d'utiliser la pédale, j'ai trop besoin d'utiliser mes deux mains sur le tissu, je me sens plus précise plus à l'aise plus rassurée ainsi! :p

      Supprimer